LE REFUGE DE BUFFÈRE

Ah la vallée de la Clarée… En ce week-end nous avions prévu de passer une nuit dans le beau refuge de Buffère (2076 m), blotti dans le vallon du même nom, au dessus de Névache, pour pouvoir le lendemain randonner au sommet du Grand Aréa (2869 m). Le brouillard, la pluie et le vent auront eu raison de nous. Ce mois d’août était vraiment en opposition totale à juillet niveau météo! À défaut de faire une grande randonnée, on aura passé une belle soirée dans ce refuge cosy.

P1020810

Le refuge de Buffère est ouvert de mi-juin à mi-septembre mais aussi en hiver de fin décembre pour le réveillon à fin mars. Sa capacité de 30 places en chambre (de 2 à 4 personnes) ou en dortoir (6 places) est vite pleine. Même si la chaleureuse annexe du chalet Marguianne vient agrandir la possibilité d’accueil, pensez à réserver longtemps à l’avance votre séjour dans ce beau refuge tout confort.

Vous serrez accueilli par des gardiens très sympathiques : Bernadette et Claude Devalle. Ils sont l’âme de cet endroit. Ils ont ouvert en 1990. Claude Delavalle, originaire de l’Isère passait souvent par là, il était alors accompagnateur VTT. « Lors d’une sortie, je suis là et j’ai vu que ces ruines étaient à vendre » m’explique t’il entre deux bols de la délicieuse soupe maison. « Nous avons acheté et reconstruit selon le style local avec de la chaux pour les murs et du mélèze local pour le reste. C’était un sacré chantier! ». 25 ans plus tard les chalets d’alpages ont retrouvé leur charme et leur vie dans ce petit hameau qui a même sa chapelle. Le développement durable et l’écologie étant des sujets important pour eux, l’autonomie du refuge est assurée par une microturbine et des panneaux solaires. Il y a l’électricité dans tout le refuge. Un luxe pour recharger les appareils photo!

Et puis avec Nadette et Claude on parle de beaucoup de choses : écologie, développement durable, management, peinture, littérature… Si vous avez une bonne blague n’hésitez pas à partager ! Mais là où ils sont intarissables c’est sur la vallée de la Clarée et les montagnes autour. Ils vous parleront forcément de la beauté des paysages propice à la contemplation. Bien sur on ne les contredira pas !

« Tout ce qu’on mange au refuge est fait maison ou est local. Ici on cuisine comme à la maison avec les légumes du jardin, on fait simple. C’est bio! », nous dit Nadette. C’est très bon ! Il y a une belle ambiance dans cette salle à manger conviviale décorée en ce moment d’aquarelles de montagne. Derrière nous, un groupe venu passer la soirée entre amis. À une autre table, des peintres en stage dans le chalet. Après un bon repas nous repartons le ventre plein vers notre confortable et charmante annexe pour une bonne nuit de sommeil.

Après un copieux petit déjeuner on aurait aimé partir faire le sommet du Grand Aréa mais  le temps n’est pas de la partie. On ne peut pas toujours tout avoir… On redescend mais je resterais bien ici un peu plus longtemps pour continuer nos échanges avec les deux propriétaires et pour explorer au coin du poêle les livres la petite bibliothèque bien fournie. A défaut de rester, je reviendrai, c’est sûr!

IMG_6818refuge de BuffèreIMG_6815IMG_6819IMG_6820IMG_6793vallée de la Claréevallée de la Clarée


Toutes les informations pour venir au refuge de Buffère et réserver votre sejour : www.refugebuffere.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s